ColisActiv - Accélérer la livraison verte du dernier km

Use Case
November 4, 2022
Mathieu

Problème

Le transport de colis est une activité importante en France poussée par le boom de l’e-commerce mais également par les échanges entre particuliers, grâce à l’essor de nombreuses plateformes (eBay, Leboncoin, etc.)

En effet, en 2015, ce sont quelques 328 millions d’envois de colis en France qui ont été transportés en France, soit près d’1 million de colis traditionnels par jour, hors envois en express (source : Observatoire des activités postales).

Pour répondre à cette forte demande, des milliers de transporteurs se déplacent (systématiquement en camionnette) et sillonnent nos routes, chaque jour afin d’acheminer nos précieux colis depuis d’immenses hangars en banlieue des villes, jusqu’à notre domicile, à des tarifs toujours plus attractifs.

Résultat : nous assistons depuis plusieurs années à une explosion des en ville. Au-delà de la pollution et des émissions de CO2, le nombre important de camionnettes de livraison ajoutée aux automobilistes ont pour conséquence un engorgement des centres-ville, dans lesquels la circulation est de plus en plus congestionnée. Les arrêts fréquents des livreurs, notamment sur les trottoirs ou sur les pistes cyclables, sont de véritables nuisances.

Opportunité

Le principal objectif du programme ColisActiv' réside dans l’expérimentation à échelle des territoires, d’une solution économique pour accélérer une transformation durable de la livraison de colis sur les derniers kilomètres par la mobilité active, et notamment le vélo.

Le programme ColisActiv' propose de favoriser ces modes de livraison de colis décarbonés, en finançant une partie du surcoût qu’ils impliquent dans plusieurs territoires pilotes.

Les actions du programme permettent de sélectionner des territoires représentatifs et d’y accompagner des opérateurs de livraison utilisant ces mobilités actives. Elles permettent d'engager une mutation forte, indispensable à l’amélioration du maillage des livraisons qui permet aux opérateurs d’être progressivement économiquement compétitifs dans la majorité des zones urbaines.

ColisActiv' a également pour vocation de mettre en exergue les bienfaits économiques de ce mode de livraison actif, de confirmer la pertinence du mode d'incitation associé ; mais également d’observer l’impact de l’implication politique à l’échelle locale, notamment l’évolution des contraintes réglementaires pour les modes polluants et la multiplication des infrastructures pour les modes propres (pistes cyclables, relais colis).

ColisActiv' permet ainsi d’inciter les principales entreprises de logistique à basculer progressivement la livraison des derniers kilomètres vers un mode actif.

Challenge

Créer un mécanisme d’incitation qui permet d’accélérer la transformation d’un secteur d’activité à l’échelle d’un territoire.
Assurer que chaque euro investi est bien associé à une valeur d’impact.

Point de bascule

Mettre en place une plateforme capable de garantir que chaque euro investi est bien associé à une livraison active.

Implémentation de SmartB

Un processus complexe et un marché fragmenté

Le programme permet de verser une prime par colis livré aux opérateurs de la livraison du dernier kilomètre pour inciter les logisticiens à passer par un mode de livraison décarboné. Pour éviter les effets d’aubaine et pouvoir s’assurer que la prime impacte directement le coût de la livraison pour les entreprises de logistique, les factures des opérateurs sont collectées et le montant de la prime est contrôlé.

Le montant de cette prime est calculé sur la base d’une étude initiale faite par territoire en se basant sur les prix pratiqués par les opérateurs déjà présents et sur le coût de revient actuel de la livraison par véhicule thermique pour les logisticiens.

Au fur et à mesure du programme, cette prime diminue du fait de l’augmentation du maillage induit par l’augmentation du nombre de colis confiés aux opérateurs. À coût égal, les logisticiens ont ainsi tendance à naturellement favoriser les opérateurs de livraison par mobilité active, l’additionnalité financée disparaît donc au fil du temps pour laisser place à des échanges économiques pérennes.

Un terrain de jeux idéal pour la technologie SmartB

Le produit de SmartB repose sur une plateforme technologique qui permet l’interaction des transporteurs, des opérateurs et des vérificateurs. Trois types d’acteurs ayant des intérêts totalement divergents :

  • le transporteur souhaite obtenir le meilleur prix pour ses livraisons, et à prix égal préfère revendiquer des livraisons à faibles émissions
  • l’opérateur de livraison souhaite valoriser un maximum de livraisons, y compris celles qui ne sont pas faites à vélo.
  • L’équipe ColisActiv en charge de la gestion du programme doit affecter les fonds uniquement aux transporteurs justifiant d’un report modal;

Pour mettre en œuvre un environnement de confiance rendant possible la coopération de ces acteurs, ColisActiv utilise les briques de l’architecture SmartB :

  • La brique “Connect” : il s’agit d’un environnement de développement permettant d’implémenter simplement et rapidement la gestion des organisations et des utilisateurs. Cette brique opensource prête à l’emploi, facilite la gestion de l’enregistrement, de l’identification, de la validation des utilisateurs (KYC), permet de les associer à des organisations et de leur attribuer des droits complexes. Cette brique est essentielle pour le développement de plateformes à impact. En effet, la coopération nécessaire pour mettre en oeuvre un projet ou un service à impact nécessite des interactions entre les utilisateurs ayant des rôles différents dans le processus et appartenant à des structures organisationnelles complexes.
  • La brique “Protocol” : Il s’agit du mécanisme permettant de décrire comment transformer les données collectées en preuves de livraison. En général dans les projets à impact, les opérations de validations sont opérées par des auditeurs externes. Étant donné les volumes de livraison engagés dans chaque transaction, une partie des opérations de validation humaine n’est pas possible. L’utilisation de cette brique permet d’automatiser la fonction de vérification des modes de livraisons et de la confier à un algorithme d’intelligence artificielle (IA). Ainsi chaque livraison est vérifiée et signée par un algorithme. Cet algorithme réalise le calcul de la prime. Cette prime est ensuite reportée sur les factures avec la mention adéquate. La vérification de la mention sur les factures est, elle, une opération manuelle.
  • La brique “Factory” permet d’interfacer les systèmes de données externes, de collecter les informations transporteurs et de produire les données de livraison permettant d’alimenter le calcul de prime effectué par l’IA. Une autre partie de cette brique permet la visualisation des documents de factures et leur validation manuelle par l’équipe en charge de la gestion du programme.
  • Le “registre d’impact” permet de matérialiser cette valeur. Elle permet d’inscrire chaque preuve de livraison produite sous la forme d’une transaction d'actif numérique. Ce registre intègre les sources de données, la version de l’algorithme utilisé et rend donc chacune des transactions auditables.
  • La brique “Finance” permet d’assurer le suivi financier du programme. Il fait le lien entre les primes à payer par les co-financeurs du programme, et le remboursement des primes octroyées aux transporteurs par les opérateurs. Chaque euro investi est ainsi associé à une transaction, qui elle même permet par intermédiaire du protocole de retrouver la preuve de livraison (elle-même auditable de bout en bout).

Résultats

En utilisant les briques technologiques de SmartB, ColisActiv à développé un service à impact nouvelle génération.

Elle permet d'accélérer la transition sur les territoires vers une forme de livraison derniers kilomètres plus durable et économiquement viable.

Les investisseurs (obligés) qui financent le programme et les collectivités qui co-investissent sont assurés que chaque euro investi permet bien de revendiquer une bonne exécution du protocole et à une incidence directe.

À retenir

  • La coopération exigée pour mettre en place un projet d’impact nécessite la mise en place de plateforme multi-acteurs capable de gérer une grande diversité de types d’acteurs et de rôles différents.
  • La valorisation de l’impact passe par la mise en œuvre de protocoles. Le passage à l’échelle de ces protocoles peut être réalisé en automatisant tout ou partie de la validation par intermédiaire algorithmes (éventuellement IA) vérifiés.
  • La production et la valorisation d’impact à l’échelle nécessitent une automatisation des opérations de collecte de données associés à une traçabilité des sources et de la contribution des acteurs.
  • La rémunération de l’impact est possible dès lors que la valeur de l’impact est vérifiable et que la propriété de l’impact produit est clairement établie.

Experienced entrepreneur working in digital, impact and wood industry. Mathieu is in charge of SmartB oprerations, helping clients to succed in developping their impact projects.

Démarrez votre programme
de valorisation.

Nous sommes impatient d'en savoir plus sur votre projet.

Merci! Un membre de l'équipe vous contactera par email.
Oups! Il y a eu une erreur. Veuillez svp réessayer. Merci

Découvrez les derniers  articles sur